Kering, Burberry, Ralph Lauren : l’association Peta profite de la crise pour infiltrer les plus grands groupes

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Pour faire entendre sa voix, People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) mise sur la stratégie de l’entrisme au sein des grands groupes de l’habillement. L’organisation qui se dédie à la protection des animaux a déjà pris l’habitude de faire des campagnes publicitaires chocs ou encore du lobbying politique pour peser sur les débats. Mais, cette fois, c’est en Bourse qu’elle investit, profitant de la chute des cours. Dans son portefeuille d’actions, on trouve désormais une vingtaine d’entreprises, dont le groupe français Kering (qui possède Saint Laurent, Gucci ou Balenciaga), mais aussi Burberry, Ralph Lauren ou Guess, explique PETA sur son site web. 
L’objectif de la démarche ? Faire du bruit à l’intérieur des groupes. Concrètement, acquérir ces actions des différentes entreprises pourrait permettre à PETA d’accéder aux assemblées d’actionnaires dans les différentes entreprises. PETA espère ainsi pouvoir peser sur le processus de décision, afin d’inciter les entreprises à “bannir la laine, le mohair ou encore le cachemire “. “Devenir actionnaire permettra à l’association d’encourager des grands groupes et enseignes, de Kering à Guess, à passer à des matières chics, écologiques et éthiques”, précise, Mathilde Dorbessan, chargée des relations auprès des entreprises pour Peta France, à Fashion Network.
>> A lire aussi – Kering : Yves Saint Laurent, Gucci et Balenciaga vont fabriquer des masques
Cette stratégie n’est pas inédite pour PETA. L’association précise ainsi sur son site y avoir recours “fréquemment” pour “être en liaison avec les actionnaires et influencer les décisions de la direction de l’entreprise”. Parmi les autres entreprises ciblées par cette action en Bourse de PETA, on trouve Under Armour, Urban Outfitters ou encore Qurate Retail Group.
>> A lire aussi – Animaux: sous pression de l’ONG PETA, The Kooples renonce à la fourrure

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif