JIM.fr – L’expérimentation du cannabis thérapeutique repoussée en janvier 2021

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Paris, le jeudi 4 juin 2020 – Cela devait être un temps fort
de l’année médicale, mais l’épidémie de Covid-19 en aura décidé
autrement.
En septembre 2018, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du
médicament) initiait des travaux sur le cannabis à usage
thérapeutique via un comité scientifique dédié.
A l’issue de cette consultation, ce comité et l’institution
avaient jugé pertinent le recours au cannabis thérapeutique «
pour les patients dans certaines situations cliniques et en cas
de soulagement insuffisant ou d’une mauvaise tolérance des
thérapeutiques accessibles, qu’elles soient ou non
médicamenteuses
».
Dans ce cadre, l’expérimentation du cannabis thérapeutique
devait débuter en France en septembre 2020. Elle a finalement été
repoussée, sur décision de l’ANSM à janvier 2021.
Néanmoins, l’institution sanitaire a poursuivi ses réflexions
pendant le confinement et annonce, sans plus de précisions, avoir
affiné les « critères d’inclusion et de non-inclusion des
patients
», approfondi la « conception du registre national
électronique de suivi des patients inclus dans
l’expérimentation
», élaboré un « cahier des charges
permettant la sélection des futurs fournisseurs et distributeurs
des médicaments à base de cannabis
» ainsi qu’une «
plateforme de formation des professionnels de santé » et
établi la liste des centres experts volontaires qui incluront les
patients dans l’expérimentation.

Ces différents éléments seront précisés «

G.P.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif