Immobilier: pour louer un logement plus grand, un Parisien doit augmenter ses revenus de 48%

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Pour louer un T2 à Paris, il faut débourser 1 465 euros, pour louer un T3, c’est 2 169 euros. Pour se permettre de vivre dans un appartement avec une pièce en plus, il faut augmenter ses revenus de près de 48%, selon l’enquête de SeLoger. En effet, être locataire d’un logement plus grand coûte forcément plus cher, mais il existe de grandes disparités entre les grandes villes françaises.

Des écarts de loyers plus ou moins importants selon les villes pour louer plus grand

En moyenne, en France, la location d’un trois-pièces s’élève à 754 euros et d’un deux-pièces à 611 euros. Mais agrandir son espace de vie ne coûte pas le même prix partout. Entre Brest, où il faut dépenser 21% de plus dans son loyer et Paris, où c’est 48% supplémentaires, la différence est grande. Parmi les villes où l’écart entre le loyer du T2 et du T3 est le plus gros, on trouve aussi Lille, Nice, Aix-en-Provence et Le Mans.

A LIRE >> Rentabilité immobilière : le prix de revente est le critère déterminant

À Caen, une augmentation de salaire de 22%

Pour louer, techniquement, il faut gagner trois fois le montant du loyer. Alors, combien faut-il gagner en plus pour pouvoir vivre dans un appartement plus grand ? À Lille, il faut augmenter ses revenus de 40%. Pour un deux-pièces, le salaire doit atteindre 2 013 euros contre 2 811 euros pour un trois-pièces. À Marseille, il faut gagner 33% de plus. À Strasbourg, le salaire doit croître de 23%. Et pour Caen, les revenus nécessaires doivent gonfler de 22%.

L’article Immobilier: pour louer un logement plus grand, un Parisien doit augmenter ses revenus de 48% est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif