Immobilier : à Caen, elle offre de l’argent à qui lui indique un appartement… si elle le vend

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Mélanie Ernoult, agent immobilière pour le réseau SAFTI propose de l'argent pour récupérer des appartements à vendre

Mélanie Ernoult, agent immobilière pour le réseau SAFTI propose de l’argent pour récupérer des appartements à vendre (©Irène Prigent)

2600 euros : c’est la somme maximale que peut gagner un apporteur d’affaires sur une année dans l’immobilier.

Depuis le début de l’année 2019, Mélanie Ernoult est agent immobilière indépendante dans l’agglomération de Caen (Calvados) pour le compte du réseau immobilier national SAFTI qui a mis en place une telle offre. Les apporteurs de biens peuvent ainsi récupérer jusqu’à « 10 % hors taxe » des honoraires de l’agent.

Que la vente se réalise

Les particuliers peuvent en profiter, mais aussi les associations. Pour en bénéficier, il faut faire part à l’agent de leur connaissance d’un logement à vendre.

Lire aussi : Construction de 167 logements à Caen : vers une annulation du permis de construire

Seule condition pour percevoir l’argent : que la vente se réalise. C’est le siège social du réseau immobilier SAFTI qui prend en charge le versement. Celui-ci s’effectue par virement.

Un projet qui se développe timidement

Pour sa première année, Mélanie Ernoult confie avoir « vendu un seul bien par le biais d’un particulier souhaitant bénéficier de l’offre ». Sur le montant de la vente réalisée à hauteur de 94 000 euros, Mélanie Ernoult a perçu 6 000 euros d’honoraires. Dans la foulée, l’apporteur du bien a donc pu toucher 400 euros.

Elle explique qu’au niveau local, « le processus est long à se mettre en place » et ajoute que « la communication passe principalement par le bouche à oreille ». Le « manque de confiance » des particuliers envers l’offre est le principal frein au développement du projet, selon elle. Elle admet réaliser l’essentiel de ses ventes « par le biais d’amis qui lui font part d’un bien à vendre, mais qui ne souhaitent pas récupérer d’argent ».

Lire aussi : Caen : il découvre son appartement en vente sur un site, l’agence immobilière condamnée

Autre récompense : des chèques cadeaux

En France, ce genre d’offre n’est pas nouveau. L’agence Laforêt a par exemple mis en place en 2019 une campagne nationale pour récompenser les apporteurs d’affaires par des chèques cadeaux, soit un dédommagement indirect. Mais des offres de rémunération directe pour les apporteurs de biens comme le propose Mélanie Ernoult et le réseau SAFTI sont marginales.

Reste à savoir si cet appât permettra à Mélanie Ernoult de gonfler son catalogue de biens immobiliers à vendre ces prochains mois.

Plus d'articles

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif