Immobilier/Actu. Déconfinement : comment vont se dérouler les états des lieux d’entrée et de sortie ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les états des lieux d’entrée et de sortie, documents obligatoires, sont en général réalisés à l’amiable entre le locataire entrant ou sortant et le propriétaire ou son représentant, l’agent immobilier en charge de la location.

Et ce de façon contradictoire. Le déconfinement rend plus facile la prise de rendez-vous entre les parties. Pour autant, les gestes barrières et la distanciation sociale d’un mètre minimum doivent être respectés.

Deux syndicats immobiliers, la FNAIM et l’UNIS, ont élaboré un guide des bonnes pratiques.

Nettoyer l’appartement de fond en comble, attendre 48 heures

Les locataires qui quittent un logement doivent faire un nettoyage très approfondi des lieux et s’assurer que l’eau, l’électricité et le gaz ont bien été coupés.

Ils sont invités à nettoyer les clés, avant leur restitution, avec un produit adapté (gel hydro-alcoolique, lingette…). Les clés sont à remettre à l’agent immobilier dans un sachet plastique.

Pour éviter tout risque de transmission du virus par les surfaces, il est recommandé d’attendre 48 heures après la sortie des locataires du logement, avant de réaliser l’état des lieux de sortie.

Un état des lieux de sortie signé par voie électronique ou à l’aide d’un stylo personnel

Autre préconisation de la profession : l’agent immobilier procède seul à la visite du bien et au relevé des constatations. Il remet ensuite ses remarques au locataire sortant, qui peut donner son accord sur le constat ou apporter des éléments de désaccord.

Le document doit être signé tour à tour par voie électronique si l’état des lieux de sortie se fait sur tablette ou au moyen d’un stylo personnel ou d’un stylo jetable qui sera remis au locataire et mis à la poubelle à l’issue de la visite.

 État des lieux d’entrée : utiliser les informations de l’état des lieux de sortie

Concernant l’état des lieux d’entrée, l’agent immobilier peut se rendre sur place pour pré-remplir les informations générales et factuelles des lieux (relevés des compteurs, constatation générale des éventuelles dégradations, etc.). Il peut, en cas de relocation immédiate et sans travaux, utiliser les informations figurant à l’état des lieux de sortie précédent.

L’état des lieux d’entrée peut se faire en présence des parties, l’agent immobilier et le locataire, dans le respect des gestes barrières.

L’agent immobilier peut également délivrer une copie du document préétabli au locataire, s’il n’est pas présent. Celui-ci devra vérifier sur place la validité et donner son accord.

Ce pré-état des lieux peut également être communiqué et signé lors de signature du bail (avec photos) et peut être complété pendant un délai de 10 jours à compter de l’entrée dans les lieux.

Compte tenu de la durée de vie du virus, il est préférable que l’état des lieux puisse être réalisé 48 heures avant l’entrée effective dans les lieux, le locataire s’engageant par écrit à ne pas entrer physiquement dans le logement avant ce délai.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif