Immobilier/Actu. Coronavirus : le gouvernement reporte la réforme des APL

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La réforme des aides au logement devait déjà avoir lieu le 1er janvier 2020, mais avait été repoussée par le gouvernement au 1er avril.

La voilà une nouvelle fois décalée en raison de la crise sanitaire, qui provoque une réduction du personnel dans les Caisses d’allocations familiales (CAF).

Ce sont elles qui versent les différentes aides au logement.

« Comme toute réforme, son lancement nécessite une mobilisation accrue des effectifs des caisses qui ne paraît pas compatible avec la situation actuelle », remarque dans un communiqué le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie.

La nouvelle date d’entrée en vigueur de la réforme n’a pas été communiquée.

Qu’implique la réforme des APL ?

Elle signifie pour les locataires un changement dans le mode de calcul des prestations auxquelles ils ont droit.

En effet, les aides au logement (APL, ALF…) ne vont plus être calculées sur les revenus perçus deux ans plus tôt (comme actuellement où elles dépendent des ressources de 2018), mais sur la base des ressources des 12 derniers mois glissants. D’où le nom d’« APL en temps réel ».

Les premiers versements concernés par la réforme devaient avoir lieu le 5 mai (correspondant aux aides au logement d’avril).

Un répit pour près de 2 millions de Français

Lorsque la réforme sera instaurée, 1,2 million de Français devraient voir leur APL diminuer et 600 000 ne devraient plus y avoir droit.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif