Hospitalisée après avoir bu de l’eau, elle réclame 118.000 euros à Coca-Cola

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

118.000 euros, c’est le montant réclamé par une mère de famille, originaire de Diepenbeek, en Belgique, à Coca-Cola, rapporte Sudinfo. Il y a sept ans de ça, en janvier 2013, cette trentenaire, alors enceinte de 24 semaines, avait dû être hospitalisée en urgence à l’hôpital de Genk pour des brûlures d’estomac, après avoir bu une bouteille de Chaudfontaine (marque qui appartient à la Coca Cola Company), rappelle le média belge. Après analyses, du chlorure de zinc avait été retrouvé dans la bouteille d’eau consommée par la future mère.
>> A lire aussi – Coca-Cola vs Pepsi : vers la fin des sodas ?
Si sa petite fille est née en bonne santé quelques semaines plus tard, la mère, elle, a depuis gardé une incapacité permanente de 30%. Face au tribunal d’Hasselt, en 2015, Coca Cola avait indiqué ne pas avoir retrouvé de traces de chlorure de zinc dans les 1.658.999 autres bouteilles du même lot.
>> A lire aussi – L’investissement massif que Coca Cola s’apprête à réaliser en France
Près de 300.000 euros réclamés
Jeudi 20 février, face à la cour, les avocats de la victime ont réclamé 118.829 euros à la firme américaine ainsi qu’une rente annuelle, soit au total près de 300.000 euros, relate Sudinfo. Coca Cola espère bien de son côté faire baisser l’addition. La justice doit rendre son jugement le 18 mars prochain.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif