Faits divers – Les gendarmes détruisent 170 pieds de cannabis cultivés par deux frères à Volvic (Puy-de-Dôme)

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

A l’arrivée des gendarmes, heureusement, le calme était revenu au sein de cette famille. Jeudi en début d’après-midi, l’un des membres d’une fratrie de Volvic les avait appelés à la rescousse pour mettre fin à une altercation qui l’opposait avec l’un de ses frères. L’appelant avait par ailleurs précisé au téléphone qu’il était prêt à dénoncer la plantation de cannabis de ses frères. Et il a tenu parole.

Le calme étant revenu dans la maisonnée, les militaires sont donc allés dans le sous-bois indiqué. Ils y ont découvert quelque 170 pieds de cannabis, encore relativement jeunes, qu’ils ont naturellement arrachés dans la foulée.

Outrage et rébellion

Les deux frères suspectés d’être les responsables de cette culture – âgés de 20 et 21 ans et déjà connus de la justice – se seraient opposés à leur interpellation. Ils auraient par ailleurs insulté les forces de l’ordre.

Au cours de leur garde à vue, toutefois, ils ont reconnu les faits. Ils en répondront donc lors d’une prochaine comparution devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand en février.

Jean-Baptiste Ledys

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif