Crédit immobilier : les courtiers évincés par les banques, quelles conséquences pour vous ? – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Actuellement en vente




Capital mensuel n°342
Spécial Immobilier, le placement qui rapporte ! (Airbnb, quartiers d’avenir, défiscalisation, SCPI, …) / Les viande est attaquée, comment elle se défend / Retraite : trouver du travail aux seniors, le vrai défi
J’achète



Capital Votre Argent n° 8
Capital Votre Argent : Succession et héritage / Transmettre plus à son conjoint / Mieux protéger ses enfants / Réduire la facture fiscale
J’achète




Capital mensuel n°342
Spécial Immobilier, le placement qui rapporte ! (Airbnb, quartiers d’avenir, défiscalisation, SCPI, …) / Les viande est attaquée, comment elle se défend / Retraite : trouver du travail aux seniors, le vrai défi
J’achète



Capital Votre Argent n° 8
Capital Votre Argent : Succession et héritage / Transmettre plus à son conjoint / Mieux protéger ses enfants / Réduire la facture fiscale
J’achète

La guerre est déclarée ! Dans le “Grand rendez-vous de l’immobilier” (Capital / Radio immo), Bérengère Dubus, fondatrice l’Union des intermédiaires de crédits, pousse un coup de gueule contre les banques qui cherchent à rompre leurs liens avec courtiers. Dans le contexte actuel des taux bas, nombreux sont les établissements bancaires à chercher à se séparer des intermédaires en crédit pour rétablir leurs marges, dénonce la présidente du 1er syndicat de courtiers indépendants. Cette dernière vient à ce sujet d’assigner le Crédit agricole du Languedoc pour rupture de contrat et déposer une plainte auprès de la Répression des fraudes pour en dénoncer le caractère abusif.

Dans notre entretien, Bérengère Dubus pointe surtout les conséquences que pourraient avoir cette gué-guerre de professionnels, sur les conditions d’emprunts des particuliers… D’après elle, les courtiers en crédits immobiliers restent en effet les meilleurs alliés des acheteurs pour négocier les meilleurs taux, et plus globalement les meilleures clauses contractuelles auprès des banques.

En février la moitié des emprunteurs ont encore décroché des taux inférieurs à 1%, toutes durées condfondues, selon le baromètre de l’observatoire Crédit Logement/CSA. Dans le détail, les taux moyens décrochés s’élèvaient en moyenne à 1,13%, avec des pointes basses de 0,93% sur 15 ans ! Sur 20 ans, le taux de marché se situe à 1,08%, contre 1,33 sur 25 ans. Des conditions exceptionnelles qui restent proches du plancher historique de novembre, fixé à 1,12%.

>> En vidéo – A quels taux et à quelles conditions pouvez-vous emprunter ? Retrouvez l’intégralité du Grand rendez-vous” consacré au crédits immobiliers.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif