Covid-19, quarantaine du Royaume-Uni… EasyJet s’attend à une perte colossale

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

EasyJet est décidément durement touchée par les retombées massives de la pandémie de coronavirus sur le transport aérien et les quarantaines imposées par le Royaume-Uni à plusieurs pays. La compagnie aérienne britannique s’attend à une perte avant impôt comprise entre 815 et 845 millions de livres pour l’exercice 2019-2020 achevé fin septembre, du fait d’un trafic frappé de plein fouet par la crise sanitaire et économique. EasyJet, qui a lancé une profonde restructuration pour traverser cette tempête, précise s’attendre à ne tourner qu’à 25% de ses capacités entre octobre et décembre, premier trimestre de son exercice 2020-2021, en raison des quarantaines imposées par le Royaume-Uni.Il n’y a pas de retour à la normale possible quand il y a des restrictions qui changent tout le temps”, s’emportait dernièrement Neil Wilson, analyste chez Markets.com. “Plus cela persistera et plus la reprise sera la lente pour les compagnies aériennes avec un grand nombre d’emplois qui pourraient être perdus”, selon lui. EasyJet s’est trouvé dernièrement un nouveau directeur financier en la personne de Kenton Jarvis, un responsable du groupe TUI. La date de sa prise de fonction n’a pas été communiquée. La compagnie aérienne britannique à bas coûts avait annoncé en mai dernier le départ à venir d’Andrew Findlay, son actuel directeur financier. >> A lire aussi – L’incroyable campagne publicitaire d’EasyJet qui fait polémiqueLe groupe, qui a vu son chiffre d’affaires réduit quasi à néant entre avril et juin au plus fort du confinement, a pris ces derniers mois une série de mesures pour préserver des finances mises à mal par la crise du transport aérien. Il a par exemple levé 419 millions de livres par le biais d’une émission de nouvelles actions et obtenu un prêt de 600 millions de livres auprès des pouvoirs publics au Royaume-Uni. Comme ses concurrents, le groupe a également annoncé des suppressions d’emplois de grande ampleur, qui vont affecter jusqu’à 4.500 postes, soit près du tiers de ses effectifs.>> Retrouvez ici nos Conseils Bourse du jour

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif