Coronavirus : les gendarmes ardéchois lancent un drôle d’appel pour tester la marijuana ! (Vidéo)

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

En Ardèche, on ne manque pas d’idées amusantes pour s’évader de la tension provoquée par le coronavirus. Des gendarmes ont eu une idée des plus insolites : faire un appel aux consommateurs de marijuana pour les inciter à tester leur marchandise au coronavirus. Découvrez cette drôle d’idée dans la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi :  Coronavirus : quels sont les produits ménagers efficaces pour lutter contre l’épidémie ?

Dans le contexte tendu de l’épidémie du coronavirus, des gendarmes ardéchois ont appliqué l’adage il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Ils ont utilisé le coronavirus pour évoquer la lutte contre la consommation de stupéfiants. Ils proposent donc , non sans humour, de tester la marijuana pour voir si elle n’est pas contaminée par le Covid-19.

Ces gendarmes allient coronavirus et lutte contre les stupéfiants

Mardi 10 mars, le groupement de la gendarmerie de l’Ardèche a publié sur les réseaux sociaux une photo de marijuana accompagnée d’un test pour le coronavirus. Un commentaire accompagne la photo partagée par les gendarmes. « Vous avez récemment fait l’acquisition d’un peu de marijuana ? Vous avez des doutes sur le fait qu’elle puisse être contaminée par le coronavirus Covid-19 ? Présentez-vous à la brigade de votre lieu de domicile, on testera votre marchandise » .

Cet appel des plus amusants poursuit ainsi : « Pour une plus grande efficacité et une meilleure fiabilité des résultats, fournissez-nous l’identité de la personne qui vous l’a vendue ainsi que tous les éléments que vous avez sur la filière d’approvisionnement, on s’occupera du reste. Notre procédure fonctionne également pour la résine de cannabis, la cocaïne, l’héroïne et un grand nombre d’autres substances » .

Le post des gendarmes a été vu plus de 33 000 fois en moins de 24 heures et cela amuse beaucoup les internautes. On n’est pas sûr que les consommateurs suivent cette recommandation qui leur demande quand même de balancer leur fournisseur. Mais bon peut-être que les plus inquiets tomberont dans le panneau.

Publié par Romane le 11 Mar 2020

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif