Coronavirus : découvrez en images la spectaculaire ruée des Français vers les supermarchés

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les Français se ruent dans les supermarchés. Depuis l’annonce des mesures fermes d’Emmanuel Macron pour lutter contre le coronavirus, la crainte de pénurie commence à se développer chez les consommateurs. En incitant au télétravail et fermant toutes les écoles dès ce lundi 16 mars, le Président a provoqué le défilé des Français dans les supermarchés afin de faire des stocks par crainte de devoir rester confinés et ne pas pouvoir faire leurs courses. Si le ministre de l’Économie avait déjà assuré qu’il n’y avait pas de pénurie à craindre, le confinement total du pays décidé en Italie fait craindre à beaucoup de Français que des mesures similaires soient prochainement mises en place dans l’Hexagone.
Sur les réseaux sociaux, les images de rayons vides et de queues interminables dans les supermarchés commencent à se multiplier. “Vendredi 13 mars 2020 Affluence comme un samedi de Noël à Leclerc d’Enval dans le Puy de Dôme. Les Français se ruent dans les supermarchés”, écrit un homme sur Twitter avec une vidéo de grande affluence dans les rayons. Pour l’économiste du Crédoc (Centre pour l’étude et l’observation des conditions de vie) Pascale Hebel, il y a également un effet de mimétisme. Il explique en effet à 20 Minutes que “les gens ont vu les Australiens ou les Américains se jeter sur les denrées, alors ils se disent qu’ils devraient faire pareil”. “C’est la même chose pour le choix des produits. On voit les autres clients acheter des pâtes et du riz, alors on imite. C’est même assez rationnel”, commente l’économiste.

#covid19 Vendredi 13 mars 2020 Affluence comme un samedi de Noël à Leclerc d’Enval dans le Puy de Dôme. Les Francais se ruent dans les Samuel LevyBensussan (@Bensussan_Levy) March 13, 2020

Rayons déjà vides ce samedi matin et rush à l’entrée des supermarchés de La Roche-sur-Yon… Les clients se ruent particulièrement sur les rayons pâtes, surgelés et le papier toilette Ouest-France 85 (@OuestFrance85) March 14, 2020

>> À lire aussi – Leclerc, Monoprix, Auchan… L’affluence des consommateurs fait planter les sites des distributeurs
Cette crainte de manquer de denrées alimentaires ne se limite pas aux rayons des supermarchés. Pour éviter d’avoir des contacts, de nombreux consommateurs misent sur les courses en ligne. Une affluence de commandes telles que de nombreux sites d’enseignes de grande distribution ont planté ces jeudi et vendredi. “Victimes de notre succès, merci de renouveler votre visite d’ici quelques minutes”, expliquait notamment Leclerc sur son site dans la soirée de jeudi.
BFMTV précise que ce vendredi matin encore, le message d’erreur s’affichait. “À 23h, impossible de commander sur Leclerc Drive et Auchan France Drive…”, confie notamment un consommateur sur Twitter. Auchan, Super U ou Monoprix ont aussi souffert de ce pic de commandes que leurs serveurs vont devoir gérer car les commandes en ligne risquent fort de se multiplier dans les jours et semaines à venir.

📍Auchan #Perpignan cet après-midi (photo M. Clémentz @lindependant) pâtes & #coronavirus : il n’en restera qu’un 🙄 Frédérique Michalak (@FredMichalak) March 13, 2020

Ah, donc ce n’est pas une fake news, cette pénurie de PQ dû à la peur du confinement à cause du coronavirus. Dans un Carrefour francilien en ce moment… pic.twitter.com/R6Hp9i3QuW— Delphine Bancaud (@bancaud1) March 13, 2020

Macron fait un discours sur les mesures de lutte contre le Coronavirus, les supermarchés Auchan 24h plus tard María Paula Saenz (@MaraPaulaSaenz1) March 13, 2020

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif