Confinement : arrêté sans permis ni attestation, il est positif à l’alcool et au cannabis

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Depuis le début du confinement, les contrôles routiers sont devenus tristement banals. Le but des ces derniers est évidemment de vérifier que les automobilistes circulent en possession de l’attestation de déplacement dérogatoire. Mais, malgré cette obligation, certains malins n’hésitent pas à enfreindre la loi, au risque de se faire prendre.

Rien ne vaLancer le diaporama
Confinement coronavirus | 7 choses à savoir avant de prendre le volant
+7
photo d’illustrationCredit Photo – Yayimages

Ce samedi, le brigade de la Gendarmerie de Nemours a procédé à de contrôles aléatoires sur les routes de Chailly en Bière, près de Fontainebleau, (Seine-et-Marne). Alors qu’ils vérifient un conducteur, les hommes en bleu ont constaté une forte odeur d’alcool émanant de l’habitacle. Ils ont donc décidé de soumettre le conducteur à un dépistage d’alcool qui s’est avéré positif à hauteur de 0.70 mg/l d’air expiré. De plus, un prélèvement salivaire lui a été effectué et a révélé une présence de cannabis indiquent nos confrères du site actu.fr. Et l’histoire n’est pas finie.

En plus d’avoir été positif à l’alcool et au cannabis, le conducteur du véhicule n’était pas titulaire du permis de conduire et ne disposait pas de la fameuse attestation de déplacement dérogatoire. À l’amende de 135 euros pour non-présentation de l’attestation, devrait ainsi s’ajouter une convocation devant la justice.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif