Comment replacer l’humain au cœur du business

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Article sponsorisé par Salesforce«Pour mieux appréhender les besoins et les attentes des clients, l’entreprise doit (ré)humaniser ses relations et relever le défi du développement des compétences douces», analyse le cabinet de conseil en stratégie Eurogroup consulting. Des «soft-skills» comme l’agilité, l’esprit critique, la créativité, l’intelligence émotionnelle ou encore l’esprit d’équipe sont désormais à l’œuvre. Autant de qualités humaines qui ont longtemps fait défaut en entreprise et qui doivent maintenant trouver pleinement leur place dans les processus de transformation du business. «Les entreprises doivent prendre en compte les objectifs des salariés qui se tournent dorénavant plus vers l’accomplissement personnel que la carrière elle-même», avance Guillaume Aurine, directeur marketing produits chez Salesforce.La technologie c’est bien, avec de l’humain c’est encore mieux. Impossible en effet aujourd’hui pour une start-up ou une entreprise de grande taille de se développer sans placer les valeurs humaines au centre de ces mutations digitales. Ainsi, grâce au traitement ultra rapide d’un très large volume de données et grâce à la modélisation des actions récurrentes, les outils numériques, renforcés par les solutions d’intelligence artificielle (IA), permettent aux collaborateurs de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, comme le rétablissement du facteur humain dans la relation client. En interne aussi, les salariés jouent un rôle primordial dans la transformation de l’entreprise. Chez Salesforce, cela passe par l’instauration d’une forte culture de la confiance, basée sur un modèle philanthropique (1-1-1) où chaque employé peut passer jusqu’à 7 jours par an pour soutenir l’association de son choix. «Toutes les entreprises doivent devenir des plateformes de changement au niveau de l’éducation et la formation, de l’impact environnemental, du respect des diversités dans le monde entier», estime Marc Benioff, le président de Salesforce. Et les moyens d’y parvenir ne manquent pas : soutien des collégiens avec des offres de stage, développement de mentorat dans les lycées technologiques jusqu’au BTS, formation continue «Trailhead» à travers une plateforme en ligne, et depuis 4 ans, aide à la reconversion au numérique via des formations destinées aux seniors et aux jeunes en situation de décrochage. Sans oublier la possibilité pour les salariés de bénéficier d’un congé paternité de 12 semaines en plus des congés légaux. Une démarche interne de diversité́ et d’égalité́ pour tous en termes de salaire, de carrière ou de formation qui a permis géant du CRM de remporter la première place du classement «Great Place to Work» 2018 et 2019 ​pour les entreprises de 500 à 5.000 salariés. Comme une dynamique vertueuse qui transforme les manières de travailler.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif