Comment faire accepter son crédit immobilier ? – ABC Argent

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Tu souhaites devenir propriétaire ? C’est une excellente nouvelle ! Vivre dans son logement et capitaliser sur un bien immobilier est un projet de vie particulièrement excitant. D’ailleurs, les Français sont nombreux à affirmer que c’est l’un de leurs objectifs principaux. Vers l’âge de 30 ans environ, ils commencent à vouloir devenir propriétaire. Pour passer ce cap décisif, il est bien souvent nécessaire de recourir à un emprunt immobilier. Mais comment faire accepter son crédit immobilier ? Quels sont les critères impératifs pour devenir propriétaire ? Je fais le point.

L’apport

Lorsque tu as l’intention d’acheter une bien immobilier et donc de contracter un crédit auprès d’un organisme ou d’une banque, tu dois absolument avoir un apport. Certes, il est tout à fait possible d’obtenir un crédit immobilier sans apport. Cependant, les banques n’aiment pas trop cela et vont préfèrer un apport de 10 % du montant total du bien immobilier que tu souhaites acheter. En effet, ce pourcentage permet généralement de couvrir les frais de notaires, les frais de garantie et les frais de dossier. Bien évidemment, ce taux peut varier d’un établissement à l’autre, certains organismes réclamant jusqu’à 20 % d’apport à leurs clients. Il faut savoir que plus l’apport est important, plus tu auras de chances de décrocher un crédit immobilier. N’hésite pas à débloquer vos plans d’épargne ou vos livrets pour présenter un apport suffisant à votre banque et ainsi mettre toutes les chances de votre côté !

La stabilité financière

En tant qu’emprunteur, tu dois être en mesure de prouver votre stabilité financière. Les organismes de crédits n’aiment pas voir des découverts sur les relevés bancaires. Ils regardent également si tu as d’autres crédits en cours, et notamment des crédits à la consommation. L’idéal est de montrer patte blanche et d’éviter tout découvert dans les six mois précédant ta demande de crédit immobilier. Tes relevés de compte doivent être impeccables pour que votre banquier ait envie de te faire confiance. La bonne tenue de ton budget est un argument de taille qui jouera en ta faveur.

L’épargne

Dans la même lignée que la stabilité financière, et pour mettre toutes les chances de ton côté, sache que tes comptes en banque seront épluchés. Ainsi, les organismes de crédit aiment constater que l’emprunteur est économe et qu’il est capable de mettre de l’argent de côté. Le montant de tes revenus est certes important, mais il est essentiel de prouver également que tu es capable de tenir un budget. Si le montant de tes épargnes est conséquent, c’est un argument complémentaire qui peut t’aider à défendre ton dossier. Il est important de prouver que tu sais tenir ton budget tout en réalisant des économies chaque mois.

La stabilité professionnelle

Le second point que les organismes de crédit vont vérifier sera ta situation professionnelle. Les banques recherchent toujours la stabilité avant tout. Il est indispensable de fournir des fiches de salaires par exemple, ainsi que vos fiches d’imposition. La situation se complique pour les indépendants et les chefs d’entreprise qui doivent fournir des preuves solides concernant la bonne santé financière de leurs sociétés. Il en est de même pour les artisans et pour les professions libérales. Généralement, il faut fournir au moins deux années de bilan. Mais sachez que les banques sont moins exigeantes avec les salariés qui sont en mesure de prouver leur CDI et leurs revenus sur plus de trois mois. Quelle que soit ta situation professionnelle, la stabilité est le maître mot de ton dossier. Ne l’oublie pas ! Ne présentez par exemple pas votre dossier si tu es en CDD ou en période d’essai…

La capacité d’endettement

La règle est simple et claire : le montant de l’emprunt ne doit pas dépasser les 33 % de vos revenus. C’est en tout cas la règle la plus commune, qui peut varier d’une banque à l’autre. Tout va dépendre des dossiers, des organismes, de la situation… Mais il faut garder ce chiffre en tête pour rechercher des biens immobiliers en accord avec votre situation financière. Ainsi, retiens que le montant de l’emprunt ne doit pas dépasser le tiers de tes revenus nets. Ainsi, tu éviteras toute mauvaise surprise et pourras plus rapidement contracter un crédit immobilier. Il faut impérativement que le remboursement des mensualités de ton crédit immobilier n’épuise pas ta capacité à vivre correctement et à épargner.

Le secteur géographique du bien immobilier

C’est souvent un point qui est négligé par les emprunteurs, et il est pourtant extrêmement important. En effet, il est impératif de choisir un bien immobilier dans un secteur porteur et dynamique. C’est un point clé dans la défense de ton dossier auprès d’une banque. Plus le secteur est valorisé, plus ton bien prendra de la valeur. Ainsi, en cas de revente, il sera plus simple de te débarrasser de ton bien immobilier. C’est un critère important qui, contrairement à ce qu’on a tendance à penser, est pris en compte par les banques.

Les pièces du dossier

Il faut être sérieux au moment de la constitution de ton dossier d’emprunt. Il est déconseillé de te précipiter chez ton banquier avec un dossier qui n’est pas complet. La préparation de ton dossier est le gage de ton sérieux, et tu dois y prêter une grande attention. Si tous les papiers sont réunis proprement et que tu es en mesure de le présenter au professionnel, ce dernier te prendra plus au sérieux. Certes, ce n’est pas ce qui te permettra d’obtenir ton crédit immobilier, mais c’est un petit plus à ne pas négliger.

Tu l’auras compris, obtenir un crédit immobilier n’est pas une mince affaire. Il faut faire preuve d’une grande organisation, et te préparer plusieurs mois à l’avance pour mettre toutes les chances de ton côté. En présentant une situation financière idéale, tu joues en ta faveur. Finis les découverts, bienvenue à l’épargne… Il faut faire preuve de stabilité financière et professionnelle, et faire la demande d’un emprunt raisonnable… Tu sais tout ! Maintenant, à toi de jouer !

Pendant cette période de confinement, tu as la possibilité de stopper les mensualités de ton crédit immobilier, tu peux aller te renseigner sur ce sujet ici.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif