Comment Eau de Paris veut en finir avec les bouteilles en plastique à Paris

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Eau de Paris veut éradiquer les bouteilles en plastique de la capitale. Le temps presse pour l’entreprise publique d’eau parisienne. À l’horizon 2024, pour les Jeux olympiques de Paris, la capitale a promis de devenir l’une des premières villes sans plastique jetable. Afin de tenir cet objectif, Eau de Paris a décidé de se mobiliser de son côté. Comme le rapporte La Tribune, la régie autonome travaille donc avec l’ONG Surfrider Fondation Europe et l’entreprise parisienne de gourdes Gobi afin d’éradiquer l’usage des bouteilles en plastique à Paris et de généraliser la consommation d’eau du robinet.
Depuis le mois de septembre, Eau de Paris réunit l’ensemble des acteurs concernés (institutions publiques, associations, entreprises, usagers) autour de cinq groupes de travail incarnant les principaux chantiers : hôtellerie et restauration, événements sportifs et culturels, établissements scolaires et hospitaliers, usagers de l’espace public, administrations et bureaux. Paris compte 1.200 fontaines qui, bien qu’encore trop peu connues, constituent le “réseau de fontaines urbaines le plus riche au monde”, souligne Eau de Paris auprès de La Tribune. Cette logique no-plastic répond aussi à la demande croissante de solutions “zéro déchets” par les clients, usagers et le personnel dans tous les secteurs.
>> À lire aussi – Tous ces produits en plastique que vous ne pourrez plus utiliser en 2020 et après
La distribution gratuite de bouteilles en plastique dans les établissements recevant du public et dans les locaux à usage professionnel sera par ailleurs interdite dès 2021. Dès 2022, des fontaines publiques d’eau potable gratuite devront être mises en places dans les lieux d’accueil du public. À l’horizon de la mi-2020, Eau de Paris espère donc être en mesure de formuler de premières recommandations sous la forme d’un livre blanc. Dans l’attente, des expérimentations sont déjà en cours.
La première sera lancée dès février, en partenariat avec l’hôtel Novotel Paris Centre Tour Eiffel. Pendant plusieurs semaines, les bouteilles en plastique seront supprimées dans quatre étages de l’hôtel. Deux solutions alternatives seront proposées : des bouteilles en verre d’eau filtrée ou de simples verres pour se servir de l’eau du robinet. Des gourdes seront également mises à disposition des clients dans l’hôtel.
La première compétition sportive internationale “avec des athlètes zéro bouteille plastique”
Des expériences zéro plastique seront aussi réalisées aussi dans le domaine du sport. En partenariat avec l’Accor Hotel Arena, Eau de Paris espère faire des Championnats d’Europe de gymnastique artistique féminine, du 30 avril au 3 mai 2020, la première compétition sportive internationale “avec des athlètes zéro bouteille plastique”. Quant au domaine culturel, la fin des bouteilles plastique sera testée au Carreau du Temple.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif