Comment acheter un bien immobilier à distance ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Information Coronavirus COVID-19

Pour faire face aux conséquences de l’épidémie de Coronavirus (COVID-19) et afin de tenir compte des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, les pouvoirs publics ont autorisé l’établissement d’actes notariés à distance, par le biais d’un support électronique.

Aussi, jusqu’au 10 août 2020, soit 1 mois à compter de la fin de l’état d’urgence sanitaire, la signature des promesse, compromis ou acte de vente peut se faire à distance, grâce à une signature électronique.

Achat d’un bien à distance : quand l’envisager ?

L’achat d’un bien immobilier à distance peut s’imposer à vous dans le cadre d’un projet de mutation professionnelle, face au désir d’acquérir une résidence secondaire ou afin d’effectuer un investissement locatif.

Achat d’un bien à distance : comment organiser sa recherche ?

La recherche d’une maison ou d’un appartement, qu’elle se fasse à proximité ou à distance de votre lieu de résidence, peut s’entreprendre aisément par internet.

Toutefois, lorsque vous effectuez votre recherche à distance, mieux vaut être méthodique !

Si vous repérez un bien par le biais d’une annonce postée sur internet par un particulier ou une agence immobilière, demandez à l’annonceur de vous indiquer une localisation géographique suffisamment précise pour vous permettre d’investiguer sur l’environnement immédiat du bien. Vous pourrez ainsi repérer les services de proximité tels que les écoles, les commerces ou les transports publics, mais aussi vérifier la couverture mobile de la zone par exemple !

Lire aussi : Comment identifier la couverture mobile de sa région ?

Achat d’un bien à distance : comment se renseigner sur la valeur foncière ?

Acheter dans une région qui nous est inconnue peut entraîner une méconnaissance du marché immobilier local et de ses prix.

Afin d’avoir une idée juste et réaliste de la valeur immobilière des biens de la commune que vous visez, vous pouvez avoir recours à l’application « Demande de valeur foncière » (DVF), développée par la Direction Générale des Finances publiques (DGFiP). Grâce à cet outil, vous serez renseigné sur les dernières transactions réalisées sur la commune et le prix d’acquisition des biens environnants.

Achat d’un bien à distance : une visite virtuelle est-elle suffisante ?

Avant d’acheter une maison ou un appartement il est vivement recommandé de le visiter. Si les annonces de biens à vendre s’assortissent très souvent de photographies, les visites virtuelles se développent de plus en plus.

Ce mode de visite peut vous aider à présélectionner les biens qui vous intéressent mais pourra difficilement remplacer une visite sur place.

En revanche, si votre projet immobilier concerne une vente en état futur d’achèvement (VEFA), appelée plus couramment achat sur plan, la visite est impossible. Ce type d’investissement immobilier se prête donc particulièrement bien à la réalisation d’un achat intégralement à distance !

Achat d’un bien à distance : comment se renseigner au-delà de l’annonce ?

Au-delà de photographies et de visites filmées du bien qui vous intéresse, un certain nombre d’informations primordiales à votre achat peuvent être sollicitées à distance. Les solliciter en amont vous permettra de limiter le nombre de biens à visiter et gagner en efficacité.

Vous pouvez ainsi solliciter les diagnostics immobiliers du bien. Ces documents vous renseigneront sur l’installation électrique, la présence de termite ou encore la performance énergétique du logement. Autant d’éléments qui peuvent vous conduire à reconsidérer votre désir d’achat, et donc de visite.

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous rapprocher de la mairie afin de prendre connaissance du plan local d’urbanisme. Celui-ci vous renseignera sur la possibilité de construire une extension mais aussi sur la constructibilité des terrains alentours qui pourrait compromettre une vue mer par exemple.

À savoir

Si vous effectuez votre achat par le biais d’un agent immobilier, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) précise que celui-ci « est tenu d’un devoir de conseil ». Il doit ainsi « transmettre toutes les informations techniques nécessaires aux parties », vendeur comme acheteur. En cas de doute sur certaines caractéristiques du bien, n’hésitez pas à l’interroger. Notez toutefois que « dans le cas de vices cachés, sa responsabilité n’est engagée que s’il avait connaissance de l’information. »

Achat d’un bien à distance : comment conclure la vente ?

S’il est compliqué de se dispenser d’un déplacement afin de visiter le bien, la signature du compromis ou de l’acte de vente peut parfaitement s’effectuer à distance.

Pour cela, il vous suffit de donner procuration à un tiers. Cette procuration doit être certifiée, c’est-à-dire que vous devrez vous rendre en mairie ou chez un notaire pour la signer.  

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif