Combien a gagné Olivier Marchal sur ses derniers films

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ancien policier reconverti en acteur-réalisateur, Olivier Marchal a réalisé cinq films policiers, dont “Carbone”, diffusé pour la première fois dimanche 7 juin sur France 2. Le réalisateur a touché 600.000€ pour 46 jours de tournage, révèle Cinéfinances.info. La rémunération comprend les droits d’auteur et le salaire de technicien-réalisateur. Son précédent film, “Les Lyonnais”, avait un budget de 18,6 millions d’€. Olivier Marchal a été payé 700.000€, là encore répartis entre droits d’auteur et salaire de technicien. Le tournage avait duré 60 jours et 1,3 million d’entrées avaient été enregistrées.
Le réalisateur de 36 quai des Orfèvres est un ancien flic : il a exercé ce métier pendant douze ans. Il a aussi une longue carrière de comédien derrière lui et il a écrit de nombreux scénarios et dirigé des téléfilms, ainsi que des épisodes de séries. Lundi 8 juin, il a défendu ses anciens collègues policiers, critiqués en France actuellement sur fond d’affaires de racisme et de violences. “J’aime les flics”, a-t-il dit sur BFMTV. “Je suis là pour dire que j’aime les flics et que ce métier, je le respecte”, a déclaré Olivier Marchal.
>> A lire aussi – Les salles de spectacles pourraient rouvrir en juin, les cinémas en juillet
Olivier Marchal a publié une tribune, appelée “Larmes de flic”
L’ex-policier a publié une tribune intitulée “Larmes de flic” et relayée par le Syndicat Alliance Police Nationale sur Twitter. “J’ai juste envie qu’on continue d’être fier d’être policier aujourd’hui, c’est tout ce dont j’ai envie”, a encore défendu le réalisateur, fustigeant au passage le show business et notamment Omar Sy. Il dénonce le fait que certains acteurs et artistes dénoncent les policiers aujourd’hui alors qu’ils les acclamaient “il y a encore quelque temps parce qu’ils avaient risqué ou donné leurs vies pour protéger [vos] vies de citoyens privilégiés du terrorisme”. Pour lui, “les flics sont toujours les boucs émissaires de l’instabilité et du désordre d’une société”.

Un grand merci à Olivier MARCHAL pour son soutien envers nos collègues. Une lettre criante de vérité destinée à l’ensemble des #policiers quelle que soit leur appartenance #syndicale et qui a accepté que nous la diffusions 🙏🏻 pic.twitter.com/w8u6HqEGU6— ALLIANCE PN (@alliancepolice) June 8, 2020

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif