Clap de fin pour la monnaie locale des Ardennes

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le pari a échoué. Pour tenter de développer l’économie locale, les Ardennes avaient mis en circulation à l’automne 2017 une monnaie locale, le Marcassol. Après seulement un peu plus de deux ans de service, elle vient d’être retirée, rapporte Le Parisien. La raison : un manque de moyens humains. Pour ceux qui avaient pris l’habitude de régler leurs achats en Marcassol, ce retrait est une déception. “Je l’utilisais pour faire fonctionner l’économie locale auprès de mes commerçants. J’étais très attachée à cette monnaie et à ce qu’elle représentait pour nous les Ardennais”, confie la gérante d’une librairie de Charleville-Mézières au quotidien francilien, qui gardera un très bon souvenir de l’éphémère monnaie locale.
>> A lire aussi – La France va expérimenter une “monnaie centrale digitale” en 2020 : ça servirait à quoi ?
Déjà nostalgiques de ne plus pouvoir utiliser leurs billets marqués d’un petit sanglier, certains Ardennais espèrent encore que ce retrait ne soit pas définitif. ” J’utilisais régulièrement le Marcassol. L’idée de garder l’économie dans le département est bonne. Et puis c’est important de se démarquer et d’avoir son identité locale. Tout ce que j’espère, c’est que le modèle soit repris”, confie au Parisien Christophe Visentin, père de famille.
>> A lire aussi – La Normandie teste une nouvelle monnaie locale et numérique
Pour ceux qui auraient encore quelques billets de Marcassol, sachez que les commerçants partenaires vont encore les accepter pendant quelques semaines. En revanche pour les particuliers, il n’est désormais plus possible de les échanger pour des euros.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif