Chômage : les salariés qui ont démissionné avant le confinement pourront (exceptionnellement) y avoir droit

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les mesures exceptionnelles s’enchaînent dans le monde du travail. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a annoncé au micro de RMC ce jeudi 9 avril que les personnes ayant démissionné peu de temps avant le confinement, soit avant le 17 mars, pourraient exceptionnellement avoir le droit à l’indemnisation chômage, “le temps qu’ils retrouvent un emploi”. “Avec Pôle emploi et l’Unédic, j’ai décidé que nous les prendrions en compte au titre du chômage”, a-t-elle annoncé.
Le constat est simple : un certain nombre de personnes ayant démissionné avant le début du confinement se sont retrouvées sans emploi, et notamment parce que la promesse d’embauche qu’ils avaient reçue ce la part de leur nouvel employeur n’a pas pu être honorée. Or dans le droit commun, les personnes qui démissionnent pour un nouvel emploi ne peuvent pas profiter de l’indemnisation chômage. Seuls ceux ayant un projet de reconversion y ont droit depuis novembre 2019.
“Pour remédier à cette situation, nous allons donner, de manière temporaire, le droit à l’indemnisation chômage aux personnes qui ont démissionné avant le 17 mars pour reprendre un CDI ou un CDD de plus de trois mois, et qui se trouvent dans un des cas suivants : soit le nouvel employeur a mis fin au contrat dans un délai de 65 jours à compter du 1er mars ; soit l’embauche effective n’a pas pu avoir lieu, mais la personne dispose d’une promesse d’embauche ou, à défaut, d’une attestation de son employeur justifiant le report de l’embauche”, précise l’entourage de la ministre du Travail.
Si le démissionnaire se trouve dans l’un de ces deux cas, il pourra alors s’inscrire à Pôle emploi et demander à être indemnisé dans les conditions de droit commun. Cette mesure figurera dans un décret à venir dans les prochains jours sur l’assurance chômage.
>> A lire aussi – Bonne nouvelle confirmée pour les chômeurs en fin de droit

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif