Cette technique pour protéger les radars tourelles

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Alors que les dégradations de radars tourelles se multiplient, l’État a décidé de prendre les choses en main en les renforçant. Le site Radars-auto avait ainsi repéré que des colliers de serrage avaient été posés autour des cabines de radar pour éviter qu’elles soient forcées. Désormais, ce sont les mâts qui vont être remplacés.
>> A lire aussi – Les destructions de radars tourelles ne faiblissent pas
En effet, le mât des radars tourelles apparaît comme l’un des plus gros points faibles de l’équipement. Si son diamètre est assez large, son épaisseur l’est beaucoup moins. Les mâts standards étant presque entièrement creux, il est donc facile pour une personne malveillante bien équipée de les scier. Radars-auto souligne également qu’à plusieurs reprises, des pneus enflammés déposés au pied des mâts des radars les ont fait plier, entraînant la chute de la cabine.
>> A lire aussi – De plus en plus de radars tourelles sont des leurres
Un diamètre plus grand
Pour remédier à ces incidents, les ingénieurs d’IDEMIA, société qui fabrique les radars tourelles, ont mis au point un nouveau mât, bien plus résistant. Depuis quelques jours, ils commencent à être déployés accompagnés des nouvelles cabines. Comme constaté par Radars-auto, le diamètre du mât est encore plus important, passant de 16 à 19 centimètres. Sa couleur a également changé. Les mâts sont désormais gris foncé et non plus noir, laissant penser que le métal utilisé a également changé. Reste désormais à savoir si ces modifications seront véritablement efficaces contre les vandales.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif