Ce que vous allez économiser avec la baisse des frais de notaire, de nouvelles modalités sur la retraite pour le RSA … Le flash éco du jour – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’info pratique Capital. Si vous percevez le RSA, les modalités pour demander votre retraite ont été modifiées depuis le 1er juillet. Jusqu’à présent, lors de leurs 65 ans, les allocataires du RSA basculaient automatiquement vers le versement de leur pension de retraite ou de . Ce qui pouvait pénaliser certains particuliers. C’est pourquoi désormais, ce n’est plus l’âge qui compte mais les conditions d’ouverture des droits à la retraite : la bascule entre le RSA et la retraite se fera dès lors que l’allocataire peut obtenir . Ainsi, vous pouvez attendre 67 ans, pour passer du RSA à la retraite, afin de bénéficier du taux plein. Retrouvez ces nouvelles règles en détail sur notre site.

Le chiffre du jour : 30 euros. C’est la maigre économie que vous allez réaliser sur les frais de notaire pour la vente d’un appartement de 200.000 euros. Si vous pensiez toucher le jackpot suite à l’annonce de la baisse de 2% des frais de notaire, vous allez être déçu. Premier hic : fixée au 1er mai, la diminution ne sera finalement effective qu’au 1er janvier 2021. Ensuite, sur des frais de l’ordre de 7% pour une vente ordinaire d’appartement, le montant de la rémunération du notaire est inférieur à 1%. Cette baisse va donc se traduire par une économie réduite. “Il s’agit d’une fausse bonne nouvelle. C’est une baisse relativement négligeable”, souligne Nathalie Couzigou-Suhas, notaire à Paris, dans le “Grand rendez-vous de l’épargne” de Capital.

Le coup de gueule poussé contre les modalités de remboursement des vols d’avions annulés lors de la crise sanitaire a fait réagir les transporteurs. De nombreuses compagnies aériennes ont décidé de rembourser les billets des vols annulés “sous forme d’avoirs”, tout en promettant un remboursement en numéraire, si les consommateurs le réclament. Mais avec un décalage de neuf mois, alors que le droit européen fixe le délai à deux semaines. “Nous demandons l’aide des passagers (…), c’est vrai, et nous la demandons à genoux” : c’est en ces mots que le directeur général de l’Association internationale du transport aérien et ex-patron d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a exhorté les usagers à accepter plutôt les avoirs. Le but : préserver les finances des compagnies mises à mal par la crise.

On termine par la revalorisation “exceptionnelle” de l’allocation de rentrée scolaire, annoncée ce mercredi par le Premier ministre, lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. Dans la foulée, Matignon a précisé que cette revalorisation serait de 100 euros. Destinée aux parents à revenus modestes, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été distribuée en 2019 à 3 millions de familles dont les enfants, âgés de 6 à 18 ans, sont scolarisés dans un établissement d’enseignement public ou privé.

> Réécoutez et abonnez-vous à ce podcast (Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Google Podcasts, Soundcloud…) ainsi que sur les enceintes connectées Google Home, Amazon Echo et Apple HomePod.

> La saga des marques, 21 millions (sur les cryptomonnaies)… retrouvez tous les podcasts de Capital et de Prisma

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif