Ce masque traduit vos paroles en huit langues différentes

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Alors que la pandémie de Covid-19 a fait des masques un élément essentiel du quotidien, la start-up japonaise Donut Robotics a repéré une opportunité. Cette dernière a ainsi mis au point un masque intelligent, conçu pour faciliter la communication et la distanciation sociale, rapporte CNN. Associé à une application, le masque C-Face Smart peut notamment amplifier la voix ou encore traduire la parole dans huit langues différentes.
En revanche, ce masque n’offre pas de protection contre le coronavirus, en raison des découpes à l’avant. Il a été conçu pour se porter sur un masque chirurgical standard, explique Taisuke Ono, PDG de Donut Robotics. Fabriqué en plastique blanc et en silicone, il dispose d’un microphone intégré qui se connecte au smartphone de celui qui le porte via Bluetooth. Le système peut traduire le japonais, le chinois, le coréen, le vietnamien, l’indonésien, l’anglais, l’espagnol et le français.
>> A lire aussi – Le tout premier distributeur de masques sans contact est testé à Castres
Donut Robotics a d’abord développé le logiciel de traduction d’un robot appelé Cinnamon, mais lorsque la pandémie a frappé, le projet a été suspendu. C’est alors que les ingénieurs de l’équipe ont eu l’idée d’utiliser leur logiciel dans un masque. Le robot Cinnamon de Donut Robotics était initialement conçu pour fournir aux touristes des informations utiles et les aider à naviguer dans l’aéroport de Haneda à Tokyo.
Près de 800.000 $ collectés
Avec la pandémie et l’explosion des ventes de masques, désormais obligatoire dans de nombreux pays du monde, l’entreprise y a vu l’opportunité de monétiser sa technologie. Donut Robotics a lancé une collecte de fonds sur la plateforme de financement participatif japonaise Fundinno en juin. Ils ont levé 28 millions de yens (265.000 $) en 37 minutes, Taisuke Ono. En juillet, sur la même plateforme, une seconde collecte a permis de soulever 56,6 millions de yens supplémentaires (539.000 $), que Taisuke Ono prévoit d’utiliser pour développer un logiciel de traduction pour le marché international.
>> A lire aussi – Les préfets peuvent désormais étendre l’obligation du port du masque en extérieur
Entre 5.000 à 10.000 masques devraient être disponibles d’ici décembre au Japon. Ils seront vendus entre 40 $ et 50 $, avec un abonnement supplémentaire pour l’application, a détaillé le PDG de l’entreprise auprès de CNN. Donut Robotics ne se développera pas à l’étranger avant avril 2021 au plus tôt, même si le Royaume-Uni et les États-Unis ont fait part de leur intérêt. La puce Bluetooth du masque peut se connecter à des smartphones jusqu’à 10 mètres de distance. Le PDG Taisuke Ono espère que ce masque facilitera les nouvelles normes de distanciation tout en permettant de maintenir une bonne communication.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment proteger son epargne et ses investissements apres la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif