Cancer de la peau : un médicament de Sanofi a des résultats “encourageants”

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Avancée sur le front du cancer de la peau. Sanofi a annoncé de premières données encourageantes d’un essai clinique pivot en ouvert, à un seul groupe de traitement, consacré à l’inhibiteur PD-1 Libtayo (cemiplimab) du géant français de la santé et de Regeneron chez des patients atteints d’un carcinome basocellulaire (CBC) au stade avancé ayant progressé ou présentant une intolérance à un traitement antérieur par inhibiteur de la voie Hedgehog (HHI). Sanofi et l’américain testent l’efficacité de ce traitement face à certaines formes graves de carcinome basocellulaire, un type de cancer de la peau, quand celui-ci pénètre profondément dans les tissus.
Libtayo a permis d’obtenir des réponses durables et cliniquement significatives auprès de cette catégorie de patients pour lesquels il n’existe aucun traitement approuvé. Sanofi et Regeneron prévoient des soumissions réglementaires en 2020. Les essais sont, pour l’heure, à un stade précoce, en phase 2. Ils ont été réalisés sur un seul groupe et n’ont pas été effectués en aveugle par les médecins. Libtayo est déjà utilisé face à d’autres formes de cancers de la peau. Sanofi et Regeneron ont, par ailleurs, fait état récemment de résultats positifs face au cancer du poumon, rapporte l’AFP.
>> A lire aussi – Sanofi accélère les essais d’un possible traitement du coronavirus

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif