“Au secours, ma boss est écolo”, la chronique de David Abiker

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Déjeuner avec un vieux copain, un type que j’aime bien, un peu cash, un peu ras des pâquerettes. Il a choisi un Steak House : «Envie de viande», a-t-il grogné. «Et je t’invite», a-t-il cru bon d’ajouter. Il m’a raconté qu’il avait une nouvelle patronne, me brossant son portrait en dépiautant une rondelle de saucisson. «Elle coche toutes les cases du néo-manager parfait. Elle est à fond sur la parité, la diversité, la responsabilité environnementale de l’entreprise et l’informatique verte mais c’est pas tout…» Il s’est interrompu pour commander sans rougir une côte de bœuf d’un kilo et a repris. «Non, tiens-toi bien, elle est écologiste. Attention, pas genre on trie les ordures au bureau et on recycle les capsules, non, elle donne son avis sur l’approvisionnement de la cantoche, lance des appels d’offres pour des fournitures recyclées, elle a fait changer les déversoirs des robinets et triplé les capacités du garage à vélos pour nous vendre les nouvelles mobilités. Et autant te dire que si tu imprimes pas tes docs recto verso elle te fait la remarque. Mais c’est pas tout…»>> A lire aussi – Pour une entreprise plus verte, les salariés ont leur rôle à jouerIl demande plus de béarnaise avec sa viande. «Figure-toi, qu’à notre dernier zoom, elle a chargé quelqu’un de voir comment on pouvait supprimer les déplacements en avion…» En le regardant mastiquer sa viande, j’imaginais les émissions de C02 correspondant à sa côte de bœuf. J’avais pris de mon côté une salade avec des gésiers confits pour me sentir moins coupable. Peut-être qu’un jour, la viande sur un plateau-repas sera aussi mal vue que manger du pangolin dans un resto chinois avec le Pr Raoult…En vingt ans, nous avons connu la religion des plans stratégiques à horizon 2000, 2010, 15, 20, 30, etc. Puis la vague La vague diversitaire. La vague paritaire. Et voici qu’arrive la vague du green management, qui réinvente la raison d’être à coup de jardins suspendus, de ruches sur les toits et de potagers corporate. «Je peux avoir encore des frites, s’il vous plaît ?» Décidément mon pote avec sa côte de bœuf et ses frites n’était plus dans le coup. Je me suis demandé s’il tiendrait longtemps où s’il allait s’adapter. A chaque fois qu’elle le croisait, sa boss lui disait : «Il faut absolument donner des tips aux équipes pour qu’elles adoptent les bonnes pratiques.» «Qu’est-ce qu’elle a avec ses tips ? Tu veux me le dire ?» et il sauça sa béarnaise. >> A lire aussi – Les entreprises doivent aller plus vite dans leur transition écologiqueLes entreprises vont-elles se transformer progressivement en ONG, dont les collaborateurs, tous âgés de moins de 30 ans, réciteraient du Greta-Hulot dans le texte ? La nouvelle génération n’en n’avait-elle réellement rien à faire des bonus, des voitures de fonction et des vacances à l’île Maurice une fois l’an ? Vivait-elle déjà de boulgour et de quinoa ? Les types comme lui et moi étaient-ils bons à faire valoir leurs droits à une retraite anticipée, loin des promesses d’une société qui ne jure que par l’inclusion, y compris des vieux schnocks de 50 ans et plus ? Il a réglé l’addition d’un geste déjà tellement ralenti par la digestion que j’ai deviné qu’il ne repasserait pas à son bureau. « Tu prends pas une fiche ? » j’ai demandé. « Si je me fais rembourser un restaurant de viande, je suis mort ». Il devrait donc se réinventer. Lui le dernier.>> Comment redonner du sens à son travail : c’est la Une du dernier numéro de Management. Accédez en quelques secondes à ce dossier en vous abonnant, à partir de 2,50 euros par mois, sur la boutique en ligne PrismashopDavid Abiker, ancien Drh, est journaliste à Radio Classique et Canal+. Réagissez à cette chronique sur twitter@davidabiker ou sur Linkedin.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif