Atos fait mieux que le CAC 40, dans la hausse des actions : le conseil Bourse du jour – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Atos n’est pas épargné par la pandémie de coronavirus. A l’occasion de son assemblée générale annuelle, le géant tricolore de la transformation digitale (gestion d’infrastructures, cloud, Big Data, cybersécurité…) a ajusté certains objectifs pour 2020. “Le chiffre d’affaires est revu à la baisse entre -4% à -7% contre +7% pré-Covid-19 en raison d’une perte de 450 millions d’euros due à l’arrêt de projets en cours. Le Free Cash Flow (FCF, flux de trésorerie opérationnel après investissements) va diminuer de 100 millions d’euros en raison de la contraction de la marge opérationnelle nette de taxe”, rapporte Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse de marchés chez eToro.

Atos dispose néanmoins de solides atouts. Il bénéficie d’une forte visibilité sur le long terme, ses carnets de commande étant “pluriannuels (entre 3 et 7 ans) à plus de 50%”, souligne l’expert. Les comptes trimestriels ont satisfait les analystes, le Big Data et la Cybersécurité tirant leur épingle du jeu avec une hausse de 16%, ce qui a permis de compenser la perte de 0,5% dans la gestion d’infrastructures. Et “pour faire face à la crise, le groupe informatique a lancé l’offre Always Ready, permettant aux clients de gérer les urgences liées aux situations de confinement (télétravail généralisé, renforcement de la cybersécurité)”, rapporte-t-il.

Atos va profiter du projet Gaïa-X

Enfin, Atos va prendre part au projet franco-allemand Gaïa-X. “Son objectif est de fabriquer un environnement cloud qui permettra à l’Europe de réduire sa dépendance vis-à-vis des géants américains comme Microsoft ou Amazon. Cela va concerner notamment la création de normes communes et des solutions strictes de protection de données conformes aux règles européennes”, rapporte Antoine Fraysse-Soulier. La valorisation de l’action Atos semble raisonnable, à près de 10 fois les bénéfices estimés, ce qui est “assez bas pour le secteur”, relève l’analyste.

Que dit l’analyse technique ?

Atos surperforme le CAC 40 dans la reprise.Depuis le point bas établi entre le 16 et le 20 mars par les indices boursiers européens, la hiérarchie sectorielle a été dominée par deux secteurs, la santé et les valeurs technologiques. Le premier stade technique du rebond du cours de l’action Atos a été un V-bottom (creux en “V”) sur le support de long terme à 48 euros (pivot technique depuis 15 ans)”, note Vincent Ganne, spécialiste marchés chez TradingView et membre de l’AFATE (Association française des analystes techniques).

“La pente de la reprise s’est ensuite davantage équilibrée entre le temps et le cours de Bourse et le marché parvient ainsi à effacer progressivement la baisse depuis ses sommets annuels du mois de février, les niveaux d’avant le choc boursier Covid-19”, relève l’expert. Pour lui, tant que l’action Atos se maintient au-dessus du premier fort support à 68 euros, le scénario central est celui d’une poursuite de la reprise vers 80-81 euros, niveau correspondant aux sommets annuels et au contact d’une résistance oblique de long terme.

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif