Amazon refuse de reprendre un colis qu’il n’a pas commandé

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Tony Harding, un retraité anglais de 79 ans vivant à Bristol, a eu une sacrée surprise il y a quelques jours. Alors qu’il avait commandé du bois reconstitué sur Amazon, il a reçu à la place… un vélo d’appartement, relate The Guardian. Problème : le livreur a refusé de reprendre le colis en question malgré ses protestations. “Je lui ai suggéré de reprendre le colis, ou du moins de vérifier si quelqu’un d’autre dans la région de Bristol devait recevoir un vélo de fitness. Après avoir vérifié ses notes, il m’a dit qu’il ne pouvait pas reprendre l’article, car il ne faisait que des livraisons”, explique Tony Harding au journal.
Le retraité se retrouve donc avec un colis certes à son nom, mais qu’il n’a pas commandé et qu’il ne peut pas déplacer, car celui-ci est trop lourd (28 kilos). Il a alors réussi à contacter Amazon pour recevoir son bois reconstitué, mais le livreur a lui aussi refusé de repartir avec le vélo d’appartement en question. “On m’a dit que si personne ne venait chercher le vélo de fitness dans les 48 heures, je devais me sentir libre de m’en débarrasser comme bon me semblait. Cela aurait été parfait si je devais utiliser un vélo d’appartement, mais ce n’est pas le cas”, se plaint le principal intéressé.
>> Lire aussi – Un petit éditeur a trouvé l’astuce pour s’affranchir d’Amazon
Amazon va prendre “les mesures appropriées”
Tony Harding dénonce “le gaspillage des ressources qui ont été investies dans tout ce processus” et regrette qu’une personne se retrouve probablement sans le vélo d’appartement qu’elle a commandé. Contacté par The Guardian, Amazon a finalement réagi et a récupéré rapidement le colis en question. Le retraité a même reçu une boîte de chocolats, des fleurs et les excuses de l’entreprise. “Nous avons également enquêté sur cette affaire avec l’entreprise partenaire et nous prendrons les mesures appropriées”, assure le géant américain. Pas sûr toutefois que Tony Harding, qui n’était déjà pas un grand fan d’Amazon en raison de sa fiscalité, effectue une nouvelle commande de sitôt…
>> Lire aussi – Coronavirus : faut-il s’inquiéter des colis Amazon et AliExpress ?

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif