Acheter des parts de SCPI : le bon plan pour augmenter son pouvoir d’achat | www.cnews.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Comme chaque année, le mois de janvier apporte son lot de hausses tarifaires plus ou moins importantes en fonction des biens et des services considérés. De leur côté, les revenus des ménages ont tendance à stagner, voire à reculer, notamment si l’on tient compte de l’inflation. Ceci est particulièrement vrai pour les retraités dont le pouvoir d’achat a lourdement été amputé ces dernières années. Dans ces conditions, comment améliorer son pouvoir d’achat ? Le moyen le plus sûr de répondre à cette question consiste à acheter des parts de sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI.

Publi-rédactionnel

La question du pouvoir d’achat préoccupe tous les Français, quels que soient leur âge, leur situation familiale et le niveau de leurs revenus. Les hausses de prix auxquelles nous assistons, qu’il s’agisse de celle des mutuelles, des primes d’assurance, de l’électricité, des timbres-poste et de la nourriture sont une réalité qui ne laisse personne indifférent. Pour contrebalancer ces augmentations de prix qui sous-tendent l’inflation, deux solutions se présentent : limiter au minimum sa consommation ou accroître son pouvoir d’achat.

Limiter sa consommation revient à vivre de plus en plus modestement alors que chacun souhaite au contraire consommer, séduit par les incessantes campagnes de publicité qui viennent tenter les porte-monnaie. Mieux vaut donc essayer de gagner plus afin justement d’accroître son pouvoir d’achat. Oui, mais comment concrétiser ce projet ? En trouvant d’autres sources de revenus en mobilisant de manière astucieuse son épargne via l’achat de parts de SCPI de rendement.

Pourquoi l’achat de parts de SCPI permet d’augmenter son pouvoir d’achat ?

Comme le rappelle Véronique Baron, l’une des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI, la plateforme Web leader dans la distribution de parts de sociétés civiles de placement immobilier (https://www.centraledesscpi.com) : «Contrairement aux placements traditionnels comme le livret A et les contrats d’assurance-vie en euros qui ne permettent plus de maintenir le pouvoir d’achat de son épargne, les produits d’épargne immobilière assistée que sont les SCPI ont tendance à l’accroître de manière significative avec un rendement autour de 6 % pour les meilleures SCPI.»

Sachant que le niveau de l’inflation n’atteint fort heureusement pas 6 %, détenir des parts des meilleures SCPI permet d’accroître son pouvoir d’achat. Si ces dernières sont achetées à crédit, le gain de pouvoir d’achat est encore plus important du fait de l’utilisation d’un effet de levier entre le taux de rendement précité et le coût de l’argent emprunté qui oscille autour de 1,4 % sur quinze ans.

La variété du nombre de SCPI disponibles, il en existe près de 180 gérées par 33 sociétés de gestion, la mutualisation opérée par ces dernières dans le cadre d’une gestion active du patrimoine des associés porteurs de parts et l’absence de toute contrainte de gestion attirent massivement les épargnants.

Le nombre d’associés de SCPI a en effet dépassé la barre du million tandis que le montant des souscriptions brutes de l’année 2019 devrait être supérieur à huit milliards d’euros. Cette dynamique est notamment accélérée par le fait que les sociétés de gestion investissent de plus en plus en dehors de nos frontières afin d’aller chercher de la valeur là où elle se trouve. Il en découle une spirale ascendante puisque les rendements attractifs attirent de nouveaux investisseurs immobiliers.  

Toutefois, au regard de l’infinité des possibilités existant pour se constituer un portefeuille multi-SCPI efficient, mieux vaut faire appel à des professionnels reconnus ayant pignon sur rue pour se faire conseiller, d’autant que ce recours n’engendre pas de surcoût.

Quelles méthodologies adopter pour augmenter son pouvoir d’achat de 500 euros par mois ?

Comme le confirme Théo Darroman, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI : «Si l’on agrège d’un point de vue statistique les demandes des investisseurs qui nous appellent au 01.44.56.00.23 ou qui viennent nous rencontrer dans notre boutique du 15 rue Saint-Roch située à Paris dans le premier arrondissement, il apparaît que ces personnes auraient besoin d’un complément de revenus mensuel de 500,00 euros.» Comment procéder pour concrétiser cet objectif grâce à l’achat de parts des meilleures SCPI ?

Faisons un calcul à rebours. Un revenu complémentaire mensuel de 500,00 euros correspond à un revenu annuel de 6 000,00 euros. Sachant que les meilleures SCPI rapportent autour de 6 % par an, il est nécessaire de placer 100 000 euros pour obtenir un revenu complémentaire annuel de 6 000,00 euros ou mensuel de  500,00 euros. Voilà pour la somme de départ mais sur quelles SCPI de rendement faut-il investir ?

Un particulier disposant de 100 000,00 euros ne doit bien évidemment pas acheter des parts d’une seule SCPI et ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Il doit en revanche mixer plusieurs SCPI afin de parvenir à une mutualisation de la mutualisation en vertu de l’expression utilisée par les professionnels de la pierre digitale.

Bien que l’immense majorité des boucliers patrimoniaux sont des SCPI de rendement investies en immobilier tertiaire (bureaux, murs commerciaux et d’hôtels, locaux d’activités et entrepôts, immobilier en lien avec la santé, l’éducation et la petite enfance), il existe également quelques SCPI tournées exclusivement vers l’immobilier d’habitation.

C’est notamment le cas de la SCPI Kyaneos Pierre, gérée par Kyaneos Asset Management. Cette SCPI a rapporté à ses associés porteurs de parts plus de 7 % en 2018. Pour 2019, elle devrait rapporter autour de 6 %. Considérons 6 % pour la simplicité des calculs. En y investissant 50 000,00 euros, cela permet de bénéficier d’un revenu mensuel complémentaire de 250,00 euros. Il resterait donc 250,00 autres euros à trouver grâce aux 50 000,00 euros d’investissement résiduels.

Ainsi que le note Gabriela Kockova, manager au sein de La Centrale des SCPI : «Je serais d’avis de mixer les parts de la SCPI Kyaneos Pierre avec celles de la SCPI Épargne Pierre, gérée par Voisin. Ce bouclier patrimonial 100 % France diversifié par types d’actifs a rapporté près de 6 % en 2018 et sa performance 2019 devrait être du même niveau.»

Ainsi, en investissant deux fois 50 000,00 euros dans deux SCPI différentes faisant partie des meilleures SCPI en termes de rendement, il est possible de percevoir un revenu complémentaire mensuel de 500,00 euros afin d’accroître son pouvoir d’achat d’autant, et ce sans la moindre contrainte de gestion. 

Il existe bien évidemment une immensité d’autres possibilités que les spécialistes de La Centrale des SCPI se feront un plaisir de vous indiquer après avoir réalisé gratuitement et sans obligation votre bilan patrimonial.

Dans la multitude des plateformes internet dédiées à la SCPI, La Centrale des SCPI s’est imposée comme le leader du conseil en achat de parts de SCPI.

Comprendre la SCPI : Julien Lepers interviewe deux experts de La Centrale des SCPI

L’investissement dans une SCPI n’est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d’achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d’être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif