6 banques de la zone euro manquent de capital, dénonce la BCE

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La Banque centrale européenne (BCE) tire la sonnette d’alarme. Inquiétée de la faible rentabilité du secteur bancaire, l’autorité monétaire avertit que six banques sous sa surveillance présentaient en 2019 un niveau de fonds propres inférieur aux recommandations. Six parmi 109 banques en zone euro passées sous les fourches caudines du superviseur logé au sein de la BCE affichaient l’an dernier un matelas de fonds propres “inférieur à la recommandation” dite du “pilier 2”, fixée par le superviseur pour chaque banque, selon un communiqué. Le nom de ces banques doit être communiqué lors d’une conférence de presse à 10H00 GMT.
“Des actions correctrices, assorties d’un calendrier précis, ont été prescrites aux banques qui n’ont pas pris de mesures satisfaisantes au dernier trimestre 2019”, a ajouté la BCE. Le superviseur, amené à noter les banques sur plusieurs éléments clés pour jauger de leur solidité, a par ailleurs relevé “des détériorations notables”, en particulier des bénéfices qui demeurent “inférieurs au coût de leur capital” chez la majorité des établissements importants. S’y ajoutent des lacunes dans la gouvernance, à cause desquelles “les organes de direction manquent d’efficacité et les contrôles internes sont insuffisants”. Enfin, les banques semblent plus exposées à divers risques opérationnels, la BCE citant ceux liés à l’informatique et à la cybercriminalité.
>> A lire aussi – Taux d’intérêt négatifs : 186 banques allemandes font déjà payer leurs clients
Un point de satisfaction concerne la baisse continue du volume des prêts en souffrance, qui ont représenté 543 milliards d’euros à fin septembre 2019 au sein de l’échantillon, soit un ratio de 3,4%, contre environ 1.000 milliards d’euros et un ratio de 8% en 2014, quand la BCE a commencé à assumer ses missions de surveillance des banques.
>> Notre service – Économisez jusqu’à 300 euros par an en testant notre comparateur de Tarifs Bancaires
Après les avoir relevées plusieurs années d’affilée, les exigences totales de fonds propres, rapportés aux actifs à risques, vont elles rester stables à 10,6% en 2019, par rapport à 2018, a précisé la BCE.
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images>> Retrouvez ici tous les points sur la séance de Bourse
>> Notre service – Un test pour connaître son profil d’épargnant et bénéficier d’un conseil d’investissement en ligne, gratuit, personnalisé et suivi

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif