11 départements vont autoriser les deux-roues à circuler en inter-files

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les conducteurs de deux-roues pourront profiter un peu plus longtemps de la possibilité de circuler, en toute légalité, entre les files de voitures. Lancée en 2016, l’expérimentation inter-files pour les deux-roues motorisés devait se terminer en ce début d’année. Elle a finalement été prolongée jusqu’au 31 janvier 2021 dans onze départements : à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, l’Essonne, le Val-d’Oise et la Seine-et-Marne pour les départements franciliens. À ces territoires, il faut ajouter le département du Rhône, la Gironde et les Bouches-du-Rhône, détaille BFMTV.
Ce mode de circulation devait être testé durant quatre ans. Il a pour but de désengorger les embouteillages en permettant aux deux-roues de circuler entre les files de voitures. Pour le moment, aucun bilan de cette expérimentation n’a été dévoilé, mais sur son site, la Sécurité routière rappelle les règles qui encadrent cette expérimentation qui ne concerne que les deux roues et les trois roues de motorisés de moins d’un mètre de large.
Nombre de morts en baisse
Pendant toute la durée du test, le motard ne peut ainsi circuler entre deux files que lorsque le trafic n’est pas fluide sur toutes les voies, il ne doit pas, non plus, dépasser les 50 km/h et rouler entre les deux voies les plus à gauche de la chaussée. Par ailleurs, cette pratique ne peut s’effectuer que sur les autoroutes et les routes à au moins deux fois deux voies séparées par un terre-plein central et où la vitesse autorisée est comprise entre 70 km/h et 130 km/h, rappelle Le Figaro.
>> A lire aussi – Nouveau permis moto : tout ce qu’il faut savoir
À noter que la conduite inter-files n’est pas autorisée lorsque la voie de circulation est en travaux ou couverte de neige ou de verglas. Si les tests s’avéraient concluants, cette pratique, qui n’est ni dans le Code de la route ni enseignée dans les auto-écoles, pourrait faire son apparition dans l’apprentissage de la conduite. À noter que le nombre de morts à moto baisse chaque année. De 669 en 2017 il a chuté à 627 en 2018 et 613 en 2019.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif